Article républicain lorrain 16/07/2014

Article répu 16 juillet

Publié le 16/07/2014

Les gens Myriam Clémence à crusnes « Je refuse qu’on dise que j’ai du courage ! »

Des amis sont venus faire les premiers kilometres avec myriam instant de stress avant l aventure qui durera trois mois photo rl

 

Des amis sont venus faire les premiers kilomètres avec Myriam. Instant de stress, avant l’aventure qui durera trois mois ! Photo RL

« Surtout ne pas oublier ma trousse de toilette ! » Avec un sac d’une dizaine de kilos sur le dos, des chaussures de marche et un dernier morceau de gâteau avalé à la va-vite, Myriam Clémence est sur le départ pour un périple de trois mois, vers Saint-Jacques-de-Compostelle, au nord ouest de l’Espagne.

Délaissant le confort, la sécurité, la routine, Myriam réitère une aventure vécue voilà 13 ans. Pour marquer l’entrée dans le troisième millénaire, elle avait décidé de concrétiser son rêve. À savoir : mettre ses pas dans ceux de tant de pèlerins qui, comme elle, ont pris les chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. « Pour moi, cela ne sera que du bonheur et, poursuit Myriam, je refuse qu’on dise que j’ai du courage : je n’ai pas plus de courage que les gens qui font leur boulot ! »

Désireuse de donner une dimension solidaire à ce long périple, Myriam a une nouvelle fois sollicité sa famille, ses collègues de travail, ses amis, ses connaissances et les Crusnois pour parrainer ses kilomètres. « L’argent récolté, bien évidemment, ne sera pas pour moi : je finance moi-même mon pèlerinage ! Non, les sommes recueillies seront versées à l’association crusnoise Vincent-Piazza, ainsi qu’au comité catholique contre la faim et pour le développement, CCFD-Terre Solidaire. Elles permettront d’aider à la réalisation de deux projets : l’un en direction des enfants malades du cancer en Lorraine, l’autre pour aider les petits paysans d’Afrique ou d’Amérique latine à conserver leurs terres, afin qu’ils puissent se nourrir et nourrir leur famille. »

Qui veut parrainer Myriam ?

Dans l’éventualité où Myriam devrait abandonner, les parrains seront entièrement remboursés s’ils le désirent. Les parrainages sont bloqués sur un livret prévu à cet effet. Au jour du départ de Myriam, le compte parrainage se montait à 5 000 €. Mais il est toujours possible de parrainer 1, 2, 20, 100 km par chèque, à l’ordre de Clémence Myriam. Pour ce faire, il faut adresser son don à Clémence Compostelle, collège Théodore-Monod, 54 190 Villerupt ; ou par mail à s.compostelle@orange.fr, en indiquant la somme versée, et ses nom et prénom.

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site