article répu du 08/10/2010

 

 

 

 

Crusnes

55 000 € pour la recherche

Un chèque qui apportera une aide précieuse pour la poursuite de la recherche pour lutter contre la maladie. Photo RL

Le samedi 11 septembre, les membres de l'association Vincent Piazza ont remis en main propre un chèque de 20 000 à l' Aremig, association pour la Recherche et les Études dans les Maladie Infantiles Graves, cette somme sera reversée intégralement au laboratoire de Recherche dirigé par le professeur Chastagner du service d'Onco-hématologie pédiatrique, à l'hôpital d'enfants de Nancy

L’ aide qui nous est apportée par l’association Vincent-Piazza est indispensable à la poursuite de nos travaux, les instances finançant ce type de recherche s’adressant de plus en plus aux équipes les plus prestigieuses, parfois au détriment d’équipes beaucoup plus restreintes mais qui ne manquent pas d’idées originales », a fait remarquer le professeur Chastagner.

Il faut de plus en plus d’argent, les membres de l’association Vincent-Piazza et les bénévoles l’ont bien compris en mettant sur pied des actions ponctuelles au cours de l’année. Et parce que cela n’arrive pas qu’aux autres, que chacun peut être amené à traverser l’épreuve de la maladie, ils ont depuis trois ans uni leurs forces et tendu vers un seul but : récolter le plus d’argent possible. 55 000 €, c’est le fruit de leurs efforts dont ils ne tirent aucune gloire mais simplement la satisfaction et la fierté d’avoir fait "avancer" les choses. 55 000 €, le résultat d’une mobilisation générale, une somme "malheureusement" réunie depuis trois ans, conséquence de l’émotion suscitée par la mort de Vincent. Vincent qui s’est battu pendant 17 longs mois contre une leucémie et qui, s’est éteint quelques jours après avoir "fêté" son douzième anniversaire. Pour ne pas l’oublier, pour ne pas oublier tous ceux qui se battent chaque heure qui passe, ses parents ont décidé de créer l’association Vincent-Piazza, épaulés par de nombreuses personnes, toutes touchées par son sort et celui de tant d’enfants ; pour qu’un jour enfin, avoir un cancer ou une leucémie ne soit plus un cauchemar, ils ont décidé d’unir leur énergie.

Pour réunir une telle somme, l’association a organisé plusieurs actions : une distribution de plaquettes de soutien, la vente de muguet le jour du 1 er mai sur Crusnes et Aumetz et le challenge Vincent-Piazza organisé en partenariat avec l’ES Crusnes et le parrainage de Stéphane Borbiconi, ami de Vincent, le week-end de la Pentecôte. Journée placée sous le signe du sport et que les parents de Vincent ont délibérément voulu festive grâce au concert gratuit qui a clôturé cette manifestation.

55 000 €, en trois ans, c’est énorme ?

P. Piazza : « Oui, on a du mal à réaliser mais en totalisant les sommes remises au cours de ces trois années, le compte est là. Nous avons remis dans un premier temps 4 500 €, recueillis lors des obsèques de Vincent, puis 16 500 €, la somme a été reversée à la maison des parents à Nancy. L’année dernière, c’est un chèque de 14 000 € que l’association a décidé de reverser au laboratoire du professeur Chastagner ».

Quelle est la raison de votre choix ?

P. P : « Parce qu’il y a urgence, un manque de moyens criant. L’argent versé l’an passé a permis de maintenir un poste de chercheur et à remettre aux normes l’animalerie. Parce que Vincent a été soigné à Nancy et que nous sommes sûrs que l’argent servira directement la cause des enfants malades. N’oublions pas que si un enfant déclare un cancer c’est à l’hôpital des enfants qu’il sera hospitalisé.

Depuis deux ans, le laboratoire du professeur Chastagner réalise des travaux sur un médicament très efficace mais très toxique pour le cœur des enfants. Une nouvelle formulation de celui-ci, encapsulé dans un lysosome, a montré des résultats très encourageants chez l’animal et a conduit le service d’oncologie pédiatrique du CHU de Nancy à élaborer un essai thérapeutique à l’échelle nationale chez les enfants. Il s’agit d’un exemple pertinent de progrès qui peuvent être réalisés grâce à la possibilité de travailler à la fois dans un laboratoire de recherche et dans un service clinique et grâce à un support financier de la part d’associations de parents. »

Site : papilloncolore.e-monsite.com

Publié le 08/10/2010

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×