Article républicain lorrain 04/11/2014

 

Association à Crusnes: 38 000 € reversés à la recherche

 

Un cheque de 38 000 fruit d une mobilisation de tous les benevoles et des sponsors qui soutiennent l association vincent piazza photo rl

Un chèque de 38 000 €, fruit d’une mobilisation de tous les bénévoles et des sponsors qui soutiennent l’association Vincent-Piazza. Photo RL

 

Chaque année, environ 1 800 enfants sont atteints de cancer en France. Il s’agit de la deuxième cause de mortalité infantile. L’association Vincent-Piazza se mobilise pour aider la recherche. Le professeur Chastagner est venu remercier les bénévoles. Chaque année environ 1800 enfants sont atteints de Cancer en France, ce qui fait un sur 600. Si les taux de guérison ont considérablement progressé en 20 ans, ces maladies restent néanmoins la 2ème cause de mortalité des enfants de plus de un an après les accidents. Environ 500 d'entre eux décèdent chaque année et, les enfants guéris en sortent très souvent avec des séquelles importantes

Sa venue était attendue depuis longtemps. Près de six ans maintenant. Tous les bénévoles, sponsors et partenaires de l’association Vincent-Piazza ont donc vu un souhait se réaliser en ce mois d’octobre, qui sera marqué d’une pierre blanche. Le professeur Chastagner, chef du service d’onco-hématologie pédiatrique de l’Hôpital d’enfants CHU Nancy, président du Conseil scientifique de la Société française de lutte contre le cancer de l’enfant, à savoir le SFCE, a quitté l’espace de quelques heures son laboratoire de recherches et n’a pas hésité à parcourir la centaine de kilomètres qui sépare Nancy de Crusnes pour venir à la rencontre des bénévoles.

Le diaporama du professeur Chastagner, ses explications claires et précises ont convaincu toutes les personnes présentes ce soir-là de l’importance de poursuivre leurs efforts pour aider la recherche. Devant plus d’une centaine de personnes attentives, le professeur a profité de sa venue pour expliquer les différents cancers spécifiques aux enfants.

« L’enfant n’est pas un adulte en plus petit . Les progrès récents de la recherche ont permis de doubler le taux de guérison et de diminuer les séquelles. Cette recherche est heureusement financée par des associations comme la vôtre pour pallier le déficit de l’État dans ce domaine. Sans l’aide de ces associations qui, bien entendu, ne contribuent pas directement à l’amélioration des soins, aucun progrès ne serait possible et, le taux de guérison stagnerait à 25 %, comme dans les années 70 au lieu des 75 % actuels ».

L’association Vincent-Piazza existe maintenant depuis sept ans. Le cumul des sommes reversées s’élève à 154 000 €. Lors des obsèques de Vincent 4 500 € ont été collectés. Cette somme a été remise à L’Aremig à titre personnel par les parents de Vincent puisque l’association n’existait pas encore. En 2008, suite au premier challenge Vincent Piazza mené par l’ES Crusnes 16 500 € ont été versés. Pour mémoire l’association Vincent- Piazza est née après ce challenge, en octobre 2008. Parce que l’Aremig a trois missions, à savoir la maison des parents, l’aide aux familles et la recherche, dès 2009, l’association a alors précisé qu’elle souhaitait aider la recherche. Ont été versés en 2009, 14 000 € ; en 2010, 20 000 € ; en 2011, 18 000 € ; en 2012, 23 000 €; en 2013, 20 000 € et cette année 38 000 €.

« Soyez sûrs que cet argent sera totalement dédié à la recherche notamment sur les nouvelles possibilités de traitement des cancers de l’enfant », a conclu le professeur Chastagner.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×