article républicain lorrain 20 août 2013

20 000 € pour la recherche

Pour commencer à créer votre page, cliquez ici et entrez votre texte

L’association Vincent-Piazza de Crusnes vient de remettre son chèque annuel en compagnie de son parrain Stéphane Borbiconi et Annie Ertz, représentante de l’association Feel Rock de Nancy, partenaire de l’association.photo-aremig-1.jpg

De gauche à droite : Stéphane Borbiconi, parrain de l’association Vincent-Piazza, Frédéric Piazza, papa de Vincent, Professeur Pascal Chastagner, Françoise Delaitre-Laperdrix, secrétaire de l’Aremig, Pascale Piazza, maman et présidente de l’association, Docteur Fanny Fouyssac, pédiatre oncologue, Annie Ertz, association Feel Rock Nancy, Guy Delaitre, membre de l’Aremig, et Cédric Piazza, frère de Vincent.

 

C’est un chèque de 20 000 € qui vient d’être reversé à l’Aremig (Association pour la recherche et les études des maladies infantiles graves) par l’association Vincent-Piazza, fruit des diverses actions menées tout au long de l’année par et pour cette association.

Le professeur Chastagner, chef du service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital d’enfants du CHU de Nancy, a notamment expliqué que cette somme servirait à l’achat de divers composants propres à développer les traitements testés et éventuellement couvrir une petite partie de l’acquisition d’une nouvelle machine indispensable à l’avancée des travaux dont le coût total s’élève à 170 000 €.

« On est clairement entrés dans une nouvelle ère de traitements moins toxiques et dont l’efficacité est complémentaire des traitements jusqu’à présent utilisés. On peut donc espérer traiter plus d’enfants avec une meilleure efficacité et surtout en diminuant les séquelles. Ces nouveaux traitements sont testés grâce au financement par des associations telles que l’association Vincent-Piazza », a précisé le professeur Chastagner.

Une fierté d’y être associé

 

« 116 000 € reversés en six ans, c’est une fierté d’y être associé. Stéphane Borbiconi a tenu à remercier tous les bénévoles des diverses actions menées par et pour cette association, ainsi que leurs sympathisants. Mes remerciements particuliers aux joueurs professionnels qui se sont déplacés pour le match de gala du challenge malgré leur emploi du temps très chargé. Il faut continuer la mobilisation pour cette cause juste et noble en mémoire de Vincent. Je voudrais souligner l’investissement de ses parents et de son frère Cédric sans qui l’association n’existerait pas. Pour avoir rencontré Vincent plusieurs fois, je suis sûr que c’est ce qu’il aurait souhaité… » Pascale Piazza, maman de Vincent, a déclaré avec émotion : « Nous nous mobilisons aujourd’hui pour tous ces enfants qui se battent à leur tour et ceux qui se battront malheureusement demain. Il y a encore beaucoup de travail à effectuer, mais chaque personne peut apporter sa pierre à l’édifice, si petite soit elle. Cette association c’est un moyen d’aider la recherche, mais c’est aussi une façon de parler encore de Vincent, malgré ces six années écoulées. Nous aurions dû fêter son 18e anniversaire le 8 juillet… »

Annie Ertz a assuré la famille Piazza de son soutien : « Pascale, Fred et Cédric m’ont décrit les difficultés auxquelles les enfants et leurs familles se heurtent lorsqu’un enfant est gravement malade. Les maladies, qu’elles touchent les enfants ou les adultes reflètent des situations bien particulières, elles obligent les familles à effectuer un véritable parcours du combattant. Les enfants étant l’avenir d’une société, aussi est-il urgent de soutenir la recherche clinique et fondamentale. L’association Vincent-Piazza met toute son énergie afin de trouver des fonds en complément des budgets qui doivent être alloués par d’autres financeurs. Aujourd’hui, tous les membres de l’association Feel Rock dont l’objectif est la promotion des spectacles de rock soutiennent à leur façon le combat de la famille Piazza. »

« Nous ne comptons pas nous arrêter là, la lutte continue », a conclu Cédric, frère de Vincent.

Site : papilloncolore. e-monsite.com. Facebook : www.facebook.com/pages/Association-Vincent

De nombreux partenaires et actions

De nombreuses actions ont été menées pour récolter des fonds pour la recherche : cross du collège d’Audun-le-Roman où a été scolarisé une courte période le petit Vincent,
décédé en juillet 2007 d’une leucémie contre laquelle il s’est battu 17 mois ; spectacle "la musique pour Vincent " organisé par le dynamique Yoan Trognon, animateur événementiel de Longwy ; loto du restaurant "Le Toqué" d’Aumetz ; concert rock ; vente de muguet ; Challenge Vincent-Piazza en partenariat avec l’ES Crusnes parrainé par Stéphane Borbiconi ancien joueur du FC Metz ; action Autosur Villerupt "1 euro par véhicule reversé à l’association V-Piazza durant un mois" ; soirée dansante organisée par des élèves de l’IUT de Longwy ; dons des particuliers et autres petites actions font que ce résultat a été possible.


« Il faut également inclure l’aide conséquente que nous apportent les commerçants en nous offrant quantité de marchandises nécessaires à nos manifestations », souligne Pascale Piazza.

le chiffre: 116 000

 

L’association a versé en six ans la somme de 116 000 € à l’Aremig, privilégiant depuis quatre ans maintenant la section Recherche, dirigée par le professeur Chastagner, chef du service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital d’enfants du CHU de

Nancy, également président du conseil scientifique de la SFCE (Société française de lutte contre le cancer et les leucémies de l’enfant et de l’adolescent).

 

la phrase:

 

 « Vincent dans son combat nous a clairement appris qu’il faut toujours se battre et ne jamais baisser les bras. »

De Pascale Piazza, maman de Vincent.


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×