le 23 mai à Crusnes football et musique mariés au profit de la recherche


Pascale, maman de Vincent qui a perdu son combat face à la maladie en 2007, organise avec l'ES Crusnes une journée sportive et musicale le dimanche 23 mai. Photo Samuel MOREAU

Trois ans se sont écoulés depuis le décès du jeune Vincent Piazza. A Crusnes, personne n’a oublié son combat contre la maladie. Dimanche 23 mai,place au football avec notamment le FC Metz et un concert pour aider la recherche.

Décidément, il est atypique, ce bar. Pousser la porte de Chez Nono, à deux pas de l’église de fer à Crunes-cités, c’est faire un bond dans le passé. Sur les murs des inscriptions en tout genre, des posters aussi. Comme ceux de Vincent Piazza, 11 ans, aux côtés du footballeur messin Frédéric Biancalani. Ici, tout le monde se connaît, se tutoie. On se sent à la maison. Et Vincent faisait partie de la famille.

Il a été frappé par une leucémie début 2006. Puis s’est battu avec acharnement. Un an plus tard la maladie frappe à nouveau violemment à la porte. Il fallait absolument qu’il subisse une greffe de moelle osseuse. Cette greffe a eu lieu le 12 juin 2007. En vain. Vincent a « fêté » son douzième anniversaire le 8 juillet dans un secteur stérile… avant de s’éteindre le 29 juillet.

Pour ne jamais oublier Vincent et son combat contre la maladie, chaque année, sa maman, Pascale, avec à ses côtés l’Entente sportive de Crusnes, mais aussi les bénévoles du tissu associatif local, met sur pied un challenge de football dont les bénéfices vont intégralement à l’Association pour la recherche et les études dans les maladies infantiles graves.

 Stéphane Borbiconi toujours présent

Dimanche 23 mai, pour cette troisième édition du challenge Vincent-Piazza, ce sont douze équipes qui ont répondu à l’appel. Il s’agit du niveau U11, c’est-à-dire des poussins, car à l’époque lorsque Vincent portait le maillot de l’ES Crusnes il évoluait dans cette catégorie, souligne le président du club.

Parmi les équipes engagées, on peut citer le FC Metz, Amnéville, l’ES Crusnes évidemment, des formations du Luxembourg… Ce tournoi se déroule de 9 h à 17 h sur le terrain de football Raymond-Viscogliosi. L’entrée est fixée à 2 €, allant directement à la recherche. A titre d’exemple, l’an passé 14 000 € avaient été collectés.

Mais ce n’est pas tout. Plusieurs pros du FC dont Stéphane Borbiconi, toujours présent aux côtés de Vincent lorsqu’il était hospitalisé, sera de la partie pour un match de gala contre des vétérans également issus du club frappé de la croix de Lorraine. Coup d’envoi : 18 h 30. «  Même lorsqu’il est allé jouer en Turquie, Stéphane avait gardé contact et avait rendu visite à plusieurs reprises à Vincent », stipule Pascale, sa maman. Le gardien Christophe Marichez a lui aussi répondu présent.

Et puis, toujours en lien avec les enfants malades, l’Aéro-club d’Errouville offre neuf baptêmes de l’air à des petits hospitalisés pour une grave maladie, à Nancy.

Concerts gratuits

Au terme des rencontres sportives, sont programmés, gratuitement, de nombreux artistes.

Entrée à 20 h de Nass’k, un humoriste qui fera son show jusqu’à 21 h environ. La soirée continue avec une série de concerts : The Hackers ouvrent le bal, suivis par Les Gonfleurs d’hélice, puis La Singerie, Mission impossible et enfin Carl Wyatt.

Une journée bien remplie, mariant sport, humour, musique et solidarité.

O. C.

Publié le 09/05/2010

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×